Utilisation de cookies

En poursuivant votre navigation sur notre site vous acceptez l'utilisation de cookies, pour vous proposer des contenus personnalisés en fonction de vos centres d'intérêt et mesurer la fréquentation de nos services, pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici

[global.cookielaw.txt.secondparagraph]

Bien choisir votre congélateur Siemens

Nos conseils pour bien choisir son congélateur.

Pose-libre ou encastrable ? Quelle hauteur ? Quelle largeur ?

La toute première question à se poser est de savoir où et comment vous souhaitez installer votre congélateur 1 porte.

En terme d’installation, plusieurs options s’offrent à vous car il peut :

  • Soit s’intégrer discrètement à votre cuisine, en étant complètement dissimulé dans votre cuisine (intégrable).
  • Soit être posé directement au sol et participer au design de votre pièce (pose-libre).

A vous de déterminer également, en fonction de la place dont vous disposez et de vos habitudes de consommation, si vous souhaitez acheter un congélateur en complément de votre réfrigérateur ou si un compartiment congélateur intégré à votre réfrigérateur sera suffisant, auquel cas privilégiez un réfrigérateur-congélateur combiné.

Vers les réfrigérateurs-congélateurs combinés.

1. Les congélateurs pose-libre

Les congélateurs pose-libre être posés directement au sol et participent au design de la pièce. Qu’ils soient blancs, ou inox, ils jouent la carte de la déco et constituent un élément essentiel dans votre cuisine.

Et grâce à l’ouverture de porte sans débord, les réfrigérateurs pose-libre équipés de ce système peuvent désormais même être installés directement contre un mur. Lorsque la porte de l’appareil est ouverte à 90°, elle n’est plus gênée par le débord de la porte et les tiroirs peuvent désormais être extraits totalement et en toute facilité.

En termes de design, Siemens propose différentes possibilités : portes blanches ou inox pour votre nouvel appareil. Et grâce au revêtement anti traces, vous pourrez dire adieu aux empreintes digitales indésirables sur la porte de votre réfrigérateur en inox,

Vers les congélateurs pose-libre

2. Les congélateurs intégrables

Et si vous souhaitez que votre congélateur soit dissimulé, choisissez un appareil intégrable. Il aura besoin d’un meuble de cuisine pour l’accueillir, ce qui permettra d’afficher une unité esthétique avec des lignes très épurées.

Les congélateurs intégrables peuvent être également équipés du système d’ouverture de porte sans débord. Ils peuvent désormais être installés directement contre un mur sans perte d’espace, puisque ses portes restent alignées au corps de l’appareil lorsqu’elles sont ouvertes. Les tiroirs peuvent être extraits totalement et en toute facilité.

Bon à savoir : Il existe deux types de fixation pour les portes : la fixation à glissière et à pantographe. En cas de renouvellement, il faut bien vérifier le type de fixation de l’ancien appareil pour s’assurer de la compatibilité entre l’ancien et le nouveau système.

La fixation à pantographe permet de fixer la charnière directement sur la porte de l’appareil, à l’inverse de la glissière qui consiste à la fixer sur la porte du meuble. Ainsi, le mode de fermeture par pantographe assure un angle d’ouverture plus important, une durabilité prolongée et une plus grande sécurité.

Voir les congélateurs intégrables

3. Quelle taille d'appareil dois-je choisir ?

Pour choisir la taille idéale de votre réfrigérateur, vous devez prendre en compte deux éléments principaux : son emplacement et vos besoins en termes de stockage. Rien ne sert de choisir un appareil trop grand car il consommerait de l'énergie inutilement. Les congélateurs seuls proposent des volumes de stockages plus importants que les réfrigérateurs-congélateurs combinés, mais ces derniers réunissent les fonctionnalités de deux appareils en un seul.

Découvrez les réfrigérateurs-congélateurs combinés.

Quel type de froid ? Statique, noFrost, quelles différences ?

Le type de froid utilisé par l'appareil est également un critère important à prendre en compte au moment de choisir votre congélateur En effet, ce critère détermine la consommation d’énergie, l’entretien de votre appareil et la manière dont sont conservés vos aliments.

Aussi, vous avez le choix entre trois types de froid :

1. Le froid statique

C’est le froid traditionnel. L’air circule peu dans l’appareil, il se réparti de façon naturelle dans le congélateur. Parallèlement, un dégivrage périodique est nécessaire et il doit se faire manuellement.

Il faut donc arrêter l’appareil, mettre les produits restants dans une glacière et attendre que la glace fonde. Il ne faut pas oublier de placer un récipient en bas du congélateur (au niveau du canal d'écoulement) afin de récupérer l'eau de dégivrage.

2. Le froid noFrost

Considérés parfois comme le must en termes de conservation, les congélateurs équipés de la technologie noFrost, Sur la partie congélateur, cette technologie est qu’elle garantit de ne créer aucune couche de givre. Il n’y a donc plus besoin de dégivrage puisqu’il n’y a plus de formation de glace. Finie la corvée du dégivrage !

3. Le froid lowFrost

Le bénéfice principal de la technologie lowFrost est de garantir des dégivrages facilités et moins fréquents. En effet, étant donné que l’évaporateur est directement moulé dans la cuve, l’accumulation de glace est moindre. L’espace disponible est donc automatiquement plus important et l’aménagement à l’intérieur du compartiment est plus flexible.

De plus l’un des principaux avantages des réfrigérateurs-congélateurs combinés équipés de la technologie lowFrost est leurs très faibles consommations en électricité. Ils sont exclusivement classés A++ et A+++.

4. En résumé

Froid statique

+ Plus abordable

- Dégivrage manuel

- Flexibilité de rangement limitée

Froid noFrost

+ Répartition du froid totalement homogène

+ Plus aucune nécessité de dégivrer

- Consommation électrique légèrement plus élevée

- Plus onéreux

Froid lowFrost / powerVentilation

+ Répartition du froid plus rapide que sur un appareil à froid statique

+ Consommmation électrique très faible (A++ et A+++)

+ Formation de givre limitée

+ Flexibilité de rangement dans la partie congélateur

- Dégivrages nécessaires bien qu'espacés

La consommation électrique : Comment faire baisser sa facture ?

1. L'étiquette énergétique : un repère de comparaison

Reportez-vous à l’étiquette de votre congélateur pour bien comparer l’efficacité d’un réfrigérateur ; celle-ci est désormais commune aux pays de l’Union Européenne.

Cette étiquette précise, en plus de la classe énergétique : la consommation annuelle totale de l’appareil en kW/an, le volume utile des compartiments de réfrigération et congélation ainsi que le niveau sonore.

Les congélateurs de classe A++ ou A+++, certes sont un peu plus chers à l’achat, mais sont très vite rentabilisés.

Les congélateurs classés A +++, peuvent vous faire réaliser jusqu’à 50% d’économies d’électricité par rapport à un appareil de classe A+ et une consommation équivalente à une ampoule de 20 watt.

Sur le long terme, c’est un choix qui permet de réaliser une économie intéressante sachant que la durée de vie d’un congélateur est de 17 ans environ !

Aujourd'hui, les appareils offrant les meilleures performances énergétiques sont les appareils dotés de la technologie lowFrost.

2. La classe climatique, à quoi ça sert ?

La classe climatique d’un congélateur correspond à la fourchette de températures pour laquelle l'appareil a été conçu et entre lesquelles le fonctionnement est garanti : si la température est trop basse, le compresseur risque de s'arrêter et si la température est trop haute, il va fonctionner en permanence.

Par exemple, la classe climatique N signifie que l’appareil peut fonctionner dans une température ambiante allant de 16°C et 38°C. L'idéal est donc d'acheter un congélateur de classe climatique SN-T, car il offre la plage de température la plus large.

Classe climatique : choisissez la bonne classe en fonction de l'emplacement de votre appareil

SN température ambiante entre : +10 et +32 °C

SN-ST température ambiante entre : +10 et + 38 °C

SN-T température ambiante entre : +10 et +43 °C

N température ambiante entre : +16 et +32 °C

T température ambiante entre : +16 et 43 °C

ST température ambiante entre : +18 et 38 °C

Les petits trucs pour garantir une consommation d’énergie optimum :

  • Afin d’avoir une ventilation optimale même en période de grande chaleur placez votre congélateur pose-libre à une distance de 5 à 10 cm du mur.
  • Veillez à bien éliminer la poussière du condenseur (en aspirant régulièrement la grille situé à l’arrière du congélateur), celle-ci empêche la bonne évacuation de la chaleur.
  • Ne laissez pas la porte de votre congélateur inutilement ouverte, l’intérieur de l’appareil se réchauffe.
  • Pensez à avoir votre congélateur toujours bien dégivré. Au-delà d’une couche de 6mm de givre, il est estimé que la consommation électrique peut augmenter de 30%.

Ces détails qui font la différence

Organiser son congélateur n’est pas toujours une tache aisée. Cependant, grâce à quelques petites innovations et quelques aménagements, le stockage et la conservation des aliments des aliments est aujourd’hui plus facile.

1. Rafraichissez vos aliments en version accélérée

La fonction super-congélation peut vous permettre d’accélérer la descente en température de façon momentanée et de congeler en un temps record une grande quantité de produits.

Cette fonction est particulièrement utile lorsque vous décidez de congeler une grande quantité d’aliments frais : elle permet d’éviter une hausse de la température dans le congélateur qui affecterait les autres aliments surgelés.

2. Un intérieur bien éclairé de haut en bas

Finie la lumière jaune pâle des congélateurs d’antan ; aujourd’hui la plupart des modèles sont équipés de l’éclairage LED. Celui-ci est non seulement plus beau, plus durable mais aussi plus efficace. Et pour ne rien gâcher : il consomme très peu d’électricité !

Intégrées au niveau du plafond de l’appareil, ces lampes LED assurent un éclairage parfait même dans un congélateur bien rempli, sans perte d’espace.

3. Les rangements de votre congélateur s’adaptent à vos besoins.

Préférez un congélateur dont l’intérieur est modulable. Par exemple les congélateurs équipés du varioZone proposent des clayettes en verre de sécurité et de tiroirs complètement amovibles permettant ainsi de stocker des produits plus larges ou particulièrement hauts.

Une meilleure optimisation de l’espace vous garantit alorsplus de rangements utiles.