Utilisation de cookies

En poursuivant votre navigation sur notre site vous acceptez l'utilisation de cookies, pour vous proposer des contenus personnalisés en fonction de vos centres d'intérêt et mesurer la fréquentation de nos services, pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici

[global.cookielaw.txt.secondparagraph]

Bien utiliser votre table de cuisson

Conseils d'utilisation : Table de cuisson.

Vous venez d’acquérir une nouvelle table de cuisson et vous avez un souhait bien légitime : qu’elle soit à partir d’aujourd’hui la meilleure complice de votre cuisine et qu’elle vous accompagne le plus longtemps possible.

Pour ce faire, nous avons réuni quelques recommandations d’usage et d’entretien qui vous seront utiles.

Utiliser les bons récipents.

Si vous disposez d’une table de cuisson à induction.

Il est indispensable d’utiliser les récipients appropriés à la cuisson par induction, c’est à dire en fonte, en acier émaillé ferromagnétique ou une vaisselle spéciale induction. Vous pouvez vérifier que vos récipients sont appropriés à l’aide d’un aimant. Si ce dernier adhère, vous pouvez les utiliser pour votre table à induction.

Conseil :

Si vous utilisez des récipients dont la base n’est pas entièrement ferromagnétique, veillez à ce que la dimension du diamètre de contact soit équivalente à la zone de cuisson.

Attention !

N’utilisez jamais de récipients :

  • en acier normal,
  • en verre,
  • en terre glaise,
  • en cuivre,
  • en aluminium,
  • à base fine.

Nous vous recommandons également de ne pas faire chauffer vos récipients à vide. En effet, ils pourraient chauffer très rapidement et subir des altérations.

Si vous disposez d’une table de cuisson vitrocéramique.

Vous pouvez utiliser tous les types de casseroles mais nous vous recommandons d’opter de préférence pour des matériaux lourds comme l’inox ou la fonte.

En outre, il est indispensable que vos casseroles présentent un fond parfaitement plat. En effet, la chaleur étant transmise par conduction, seul un contact homogène avec le foyer offrira une cuisson harmonieuse. Nous vous recommandons également d’éviter les revêtements abrasifs qui pourraient abîmer la surface de votre table.

Astuce pour vérifier l’efficacité de vos casseroles :

Versez un peu d'eau dans vos casseroles et faites les chauffer sur la position maximale. Si les bulles qui se forment recouvrent toute la surface, vos casseroles donneront de bons résultats sur votre plaque vitrocéramique. Si ce n’est pas le cas, cela signifie que le contact entre la casserole et la table de cuisson n’est pas optimal.

Si vous disposez d'une table de cuisson au gaz.

Vous pouvez également utiliser tous les types de casseroles mais nous vous recommandons d’opter de préférence pour des matériaux lourds comme l’inox ou la fonte. En outre, il est préférable que vos casseroles présentent un fond parfaitement plat afin de garantir une meilleure stabilité.

Veillez également à ce que le fond du récipient recouvre parfaitement la surface des flammes : plus grand, les flammes ne chaufferont pas l’intégralité de la surface ; plus petit, il y aura une déperdition de chaleur.

Aluminium, inox, fonte : à chacun ses vertus !

L’aluminium est un matériau léger reconnu comme excellent conducteur de chaleur. Toutefois, il peut laisser des traces sur les surfaces en vitrocéramique. Nous vous recommandons d’utiliser des produits spécialisés pour les faire disparaître.

L’acier inoxydable (inox) est un lent conducteur de chaleur. Il est particulièrement recommandé pour les plats mijotés auxquels il offre une cuisson uniforme.

La fonte est plus lourde et donc moins facile à manipuler que les autres matériaux. Mais il n’y a pas meilleur matériau pour assurer une cuisson lente et uniforme.

Une bonne taille de casserole pour une meilleure cuisson.

Pour assurer une répartition uniforme de la chaleur, la taille de vos casseroles doit correspondre à celle de la zone de cuisson ou ne pas la dépasser de plus d’un pouce.

En effet, si le diamètre est trop petit, il y aura perte d’énergie et vos aliments risqueront de brûler. Et s’il est trop grand, la chaleur sera emprisonnée et la cuisson, peu efficace.

Bon à savoir : Les fabricants de casserole indiquent souvent le diamètre supérieur de la casserole. Ce dernier est généralement plus grand que le diamètre de la base.

Ces informations sont données à titre indicatif. La notice d’utilisation de votre appareil est la référence qui fait foi. En cas de doute, veuillez vous y référer.

Adapter vos réflexes de cuisson à votre nouvelle table.

Vitrocéramique, induction ou gaz... A chaque mode de cuisson ses caractéristiques ! Et parce que votre façon de cuisiner sera différente en fonction du type de table que vous avez choisi, voici quelques réflexes à adopter.

La cuisson sur table vitrocéramique.

Quelques réflexes à adopter :

  • Commencez toujours par régler une température peu élevée puis augmentez graduellement la chaleur jusqu'à ce qu'elle atteigne le degré souhaité.
  • Si vous souhaitez passer au mijotage après avoir saisi un aliment, prenez en compte le temps qu’il faut à la zone de chauffe pour redescendre à la température souhaitée. Nous vous recommandons alors de placer votre récipient sur une autre plaque et de régler la température à une valeur plus basse.
  • Eteignez la plaque avant la fin de la cuisson et terminez avec la chaleur retenue. La zone de cuisson restant chaude un certain temps, évitez de laisser un plat sur un feu, même éteint.

La cuisson sur une table à gaz.

Principal avantage de la cuisson au gaz : elle chauffe, ralentit, augmente et s’arrête instantanément. Mais, même à feu doux, elle présente la particularité de rester assez fort. N’oubliez pas d’en tenir compte lorsque vous cuisinez.

Ces informations sont données à titre indicatif. La notice d’utilisation de votre appareil est la référence qui fait foi. En cas de doute, veuillez vous y référer.

Bien entretenir votre table de cuisson

Bien entretenir votre table de cuisson est indispensable pour lui garantir une durée de vie maximale et des performances optimales. Quel que soit le type de table que vous avez choisi, nous vous invitons à nettoyer sa surface dès qu’elle reçoit des aliments. Si vous n’effectuez pas cette opération immédiatement, vos taches seront plus difficiles à nettoyer par la suite.

Entretenir votre table vitrocéramique (radiante ou à induction).

La surface de votre table est très résistante mais elle est sensible aux rayures. C’est pourquoi, elle mérite la plus grande attention. Voici quelques conseils :

  • Nettoyez votre table après chaque cuisson afin d’éviter que les résidus ne brûlent. Pour ce faire, ne procédez qu’une fois la table refroidie.
  • N’utilisez que des produits destinés au nettoyage des tables de cuisson.
  • Nettoyez les salissures légères avec un chiffon ou une éponge humide et éventuellement un peu de produit spécial. Veillez toujours à utiliser un chiffon propre pour ne pas rayer la surface.
  • Eliminez la saleté résistante à l’aide d’un grattoir spécial table vitrocéramique. Maintenez le grattoir toujours à plat et opérez en douceur en évitant de donner des coups.
  • Nettoyez le cadre de la table avec de l’eau à peine savonneuse. Pour cette partie, n’utilisez jamais de produits aiguisés ou abrasifs ni non plus le racloir qui est uniquement destiné aux zones de cuisson.
  • Assurez-vous que votre table est propre avant de vous en resservir.

A éviter :

  • Ne posez pas d’ustensiles sur le revêtement, comme les couverts par exemple.
  • N’utilisez pas votre table de cuisson comme plan de travail.
  • Ne posez pas de couvercles sur le revêtement. Un effet "ventouse" peut se produire et endommager le dessus de la table.

Attention !

N’utilisez jamais de produits abrasifs, de nettoyants agressifs tels que les sprays pour fours, de produits détachants ou d’éponges qui rayent.

Entretenir votre table gaz à surface émaillée.

Nettoyer la table

Lorsque votre table est incrustée de déchets, nous vous recommandons de mélanger de la poudre à lessiver biologique avec de l’eau. Il vous suffit ensuite de laisser agir ce mélange pendant 20 minutes puis d’essuyer à l’aide d’un chiffon imprégné d’eau chaude. Les déchets se décolleront alors facilement. Si des résidus secs ou brulés demeurent, vous pouvez vaporiser sur la table de cuisson un produit pour nettoyer les fours puis rincer et sécher.

Nettoyer les brûleurs

Les anneaux en inox des brûleurs peuvent être retirés et nettoyés dans de l’eau mélangée avec du liquide vaisselle. En revanche, la procédure à suivre pour le nettoyage des capuchons des brûleurs varie en fonction de leur matériau :

  • S’ils sont en émail : utilisez un dégraissant et une brosse en spirale en inox.
  • S’ils sont vernis ou en aluminium : nettoyez-les toujours à la main avec du produit de vaisselle.
  • S’ils sont en inox : nettoyez-les à l’aide d’un liquide de nettoyage pour vitrocéramique.

Nettoyer les supports de casseroles

Ces derniers peuvent être retirés et nettoyés avec un dégraissant, à l’aide d’une brosse à spirale en inox. Certains peuvent même être mis au lave-vaisselle. Reportez vous à la notice de votre table pour vérifier.

Ces informations sont données à titre indicatif. La notice d’utilisation de votre appareil est la référence qui fait foi. En cas de doute, veuillez vous y référer.

Faire des économies d'énergie.

Adopter quelques réflexes simples vous permettra de consommer moins d’énergie jour après jour. Nous avons réuni ici les principaux.

9 conseils pour réduire votre consommation :

  • Couvrez toujours vos récipients avec des couvercles appropriés. En effet, une cuisson sans couvercle nécessite quatre fois plus d’énergie.
  • Vérifiez que les fonds de vos poêles et de vos casseroles sont bien plats car des fonds inégaux augmentent la consommation d’énergie.
  • Veillez à ce que le diamètre du fond de vos casseroles corresponde à celui de vos foyers. L’utilisation de casseroles trop petites peut en effet générer des pertes d’énergie.
  • Utilisez toujours la taille de casserole adéquate en préférant par exemple un petit format si vous faites chauffer une petite quantité d’aliments.
  • N’utilisez pas plus d’eau que nécessaire lorsque vous faites cuire des pâtes, des légumes... Vous économiserez ainsi de l’énergie et préserverez les vitamines de vos légumes.
  • Réglez toujours une position de chauffe inférieure aux indications de vos recettes.
  • Si vous avez une table vitrocéramique, pensez à utiliser la chaleur résiduelle de la table de cuisson et éteignez le foyer un peu avant la durée indiquée dans la recette.
  • Faites toujours décongeler vos aliments dans la journée et au réfrigérateur. Vous ferez des économies d’énergie et la saveur de vos aliments n’en sera que meilleure.
  • Coupez des morceaux plus petits lorsque vous préparez des soupes, des purées ou des légumes. Vous réduirez ainsi votre temps de cuisson.
  • Voir les conseils pour utiliser les fonctions utiles de votre table de cuisson.

Utiliser les fonctions utiles de votre table de cuisson.

Avez-vous bien pris connaissance des fonctionnalités enrichies de votre table de cuisson ? Pour vérifier si les fonctions décrites ci-dessous sont disponibles sur votre modèle, nous vous invitons à consulter votre notice dans votre espace produit.

  • Le booster de votre table à induction.

Si votre table à induction dispose de cette fonction, vous pouvez l’utiliser pour réchauffer vos aliments plus rapidement encore qu’avec le niveau maximal de réglage. Cette fonction peut vous être très utile, pour faire bouillir rapidement l’eau de vos pâtes par exemple.

  • Le mode poêlée ou grillade (sur certaines modèles de tables à induction).

Si votre table à induction dispose de cette fonction, vous pouvez l’utiliser pour faire frire vos aliments en toute sécurité grâce au réglage automatique de la température de la poêle. Avec ce système, la zone de cuisson ne chauffe que lorsque cela est nécessaire, ce qui vous permet d’économiser de l’énergie et de ne pas chauffer excessivement l’huile et la graisse.

Important : le mode poêlée ou grillade nécessite l’utilisation de poêles spécialement adaptées.

  • La touche nettoyage (sur certaines modèles de tables à induction).

Si votre table à induction dispose de cette fonction, elle vous sera très pratique à chaque fois que vous nettoierez la surface de votre bandeau de commande. En effet, elle permet de bloquer ce dernier pendant vingtaine de secondes. Vous pouvez alors procéder au nettoyage sans risque de modifier les réglages.

La zone flexInduction (sur certaines modèles de tables à induction).

Cette innovation proposée par certaines tables à induction offre une (ou deux) vaste(s) zone(s) de cuisson “flexible(s)”. Composée de plusieurs inducteurs contrôlés de façon indépendante, la zone s’adapte, les inducteurs non couverts par un récipient se déconnectant automatiquement.

Cette zone peut être utilisée soit dans sa totalité soit en plusieurs zones distinctes. Elle permet ainsi de cuisiner en toute liberté aussi bien une grande poissonnière que quatre petites casseroles.

La zone combiInduction (sur certaines modèles de tables à induction).

Le nouveau concept combiInduction offre la possibilité d‘utiliser 2 zones de cuisson indépendantes de 3 manières différentes et ainsi de pouvoir cuisiner dans des récipients larges, ovales, rectangulaires ou bien de type vapeur sur deux zones de cuisson combinées.