Utilisation de cookies

En poursuivant votre navigation sur notre site vous acceptez l'utilisation de cookies, pour vous proposer des contenus personnalisés en fonction de vos centres d'intérêt et mesurer la fréquentation de nos services, pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici

[global.cookielaw.txt.secondparagraph]

Une maison construite en accord avec la nature.

Des demeures fascinantes : Allan Spiegel

Quand l’esprit domine la matière

Le conseiller en aménagement intérieur Allan Spiegel a construit sa propre maison, entre banlieue et nature. La Villa Altona, au décor poétique d’inspiration espagnole, reflète son amour des espaces de vie propices au partage et ses exigences en matière de fonctionnalité.

Allan Spiegel – Conseiller en aménagement intérieur, Villa Altona, Sollentuna (Suède)

La vision d’Allan Spiegel va bien au-delà de celle d’un architecte, et il ne se contente pas de décliner le discours industriel consacré. Il vous parle de sa passion pour les procédés de fabrication, de ses influences en matière de décoration d’intérieur et de la façon dont une cuisine ouverte et lumineuse peut constituer le véritable cœur d’une maison.

Conseiller en aménagement intérieur, Allan collabore avec les enseignes, les restaurants et les hôtels les plus prestigieux de Suède. C’est en naviguant sur Internet durant sa pause déjeuner qu’il décida, en 2011, d’investir dans une parcelle de terrain en banlieue de Sollentuna, en Suède. Un pari sur l’avenir qui a fait entrer cet autodidacte dans l’univers de l’architecture et de la construction, mais sous ses propres conditions.

Façonnée par la dernière période glaciaire, cette parcelle présente des caractéristiques topographiques uniques dont il a tiré parti pour bâtir sa maison familiale, la « Villa Altona », avec l’aide de deux architectes et deux ouvriers. Son ambition ? Créer une maison qui n’empiète pas sur les frontières de la nature, mais qui, au contraire, s’y intègre en toute harmonie.

Des demeures fascinantes : Allan Spiegel

« J’ai choisi ce terrain car il est à la croisée des deux univers. Par ailleurs, Sollentuna est une ville où il fait bon vivre. J’adore la ville et la campagne, mais je souhaitais privilégier un environnement urbain. »

« Les gens mettront toujours vos capacités en doute en vous disant que vous n’y arriverez pas. Pourtant, j’y suis parvenu. Si vous êtes habile, vous pouvez tout apprendre pendant la réalisation, soit grâce à Internet, soit avec l’aide des personnes qui vous entourent. »

D’où vient le nom « Villa Altona » ?
Altona est le quartier de Hambourg où a vécu ma famille. C’est aussi le nom de ma société. L’idée de départ était de construire Altona 1, puis de bâtir d’autres maisons : Altona 2, 3, etc. Pour l’instant, cette vision ne repose sur aucun projet concret. Mais d’autres maisons viendront certainement s’ajouter.

Vous êtes conseiller en aménagement intérieur et travaillez principalement avec du mobilier. D’où vous est venue l’envie de construire une maison entière ?
Si vous savez construire un meuble, vous pouvez construire une maison. Vous pouvez toujours en apprendre plus. Tout est possible. Les gens mettront toujours vos capacités en doute en vous disant que vous n’y arriverez pas. Pourtant, j’y suis parvenu. Si vous êtes habile, vous pouvez tout apprendre pendant la réalisation, soit grâce à Internet, soit avec l’aide des personnes qui vous entourent.

Auriez-vous construit cette maison si vous n’aviez pas eu le coup de foudre pour ce lieu particulier ?
Non. Cette maison correspond spécifiquement au type de terrain. Elle s’intègre à sa topographie et se divise en quatre niveaux respectant l’environnement naturel. Les murs et la forme des quatre sections de la maison ont été adaptés au terrain. En Suède, on utilise généralement de la dynamite pour le terrassement. Mais je n’aime pas ça. Je souhaitais modeler la construction en fonction du relief.

La construction de la maison a duré un an et demi. Vous n’avez jamais été plus de deux personnes à travailler simultanément sur le chantier. Comment avez-vous déterminé que le projet était achevé ? Vous vous sentiez chez vous ?
Je me suis senti chez moi immédiatement. Nous avons emménagé alors que le chantier était toujours en cours. Au début, les salles de bains n’avaient pas de porte. Nous les fermions à l’aide de rideaux. Et les escaliers n’étant pas installés, nous utilisions des échelles. Je ne sais même plus à quelle date précise nous avons emménagé. Je me suis senti chez moi dès le début.

La villa se situe dans un environnement urbain. Elle est entourée de bâtiments aux influences variées. Vous vivez dans une oasis, au croisement de la ville et de la forêt. Préférez-vous la ville ou la campagne ?
J’ai choisi ce terrain car il est à la croisée des deux univers. Par ailleurs, Sollentuna est une ville où il fait bon vivre. J’adore la ville et la campagne, mais je souhaitais privilégier un environnement urbain. Nous avons choisi Sollentuna pour les enfants et la proximité des écoles. Si cela ne tenait qu’à moi et si je vivais seul, je m’installerais en ville ou dans un environnement beaucoup plus naturel.

« Lors des soirées, tout le monde est dans la cuisine. C’est toujours ainsi. »

Votre activité concerne principalement les hôtels et les restaurants, des espaces sociaux par excellence. Comment cela s’inscrit dans votre maison ?
Si vous regardez les plans d’un appartement ou d’une maison, vous voyez souvent que la salle de séjour est plus grande que la cuisine. Généralement, une salle à manger est également prévue. Pourtant, on ne l’utilise jamais. En fait, lorsque vous rendez visite à un ami, vous restez toujours dans la cuisine. Lors des soirées, tout le monde est dans la cuisine. C’est toujours ainsi. La salle de séjour ne devrait pas être aussi vaste. En général, c’est un espace que vous utilisez lorsque vous seul ou avec votre famille. La cuisine est un lieu de rencontre.

Avez-vous volontairement orienté votre activité de conseil en aménagement intérieur vers l’univers des restaurants ?
C’est arrivé un peu par hasard. Mais je pense que les fins gourmets et les cuisiniers parlent la même langue. Moi qui aime cuisiner, je pense que nous faisons partie de la même catégorie de personnes. C’est pourquoi nous nous entendons si bien.

D’où vous vient cet intérêt pour la gastronomie ?
Nous avons toujours aimé cuisiner dans la famille. Ma mère tenait un restaurant. Moi aussi pendant un temps. Plus jeune, j’ai travaillé à temps partiel dans différents établissements. Ma grand-mère passait ses journées à cuisiner. Dès que nous terminions notre petit-déjeuner, elle commençait à préparer le dîner ! C’est pourquoi je sais ce que le goût veut vraiment dire et comment assembler judicieusement les éléments.

Comment décririez-vous ce type de personne ?
Ce sont souvent des gens à fort tempérament, mais amusants. Ils aiment boire et manger. Ce sont des êtres sociaux, très agréables pour la plupart et rarement prétentieux.

« J’ai une préférence pour le design espagnol et allemand. »

En décoration, il existe un style scandinave caractéristique. Votre maison et votre mobilier donnent un sentiment d’ouverture et de légèreté atypique. Comment décririez-vous vos influences ?
J’aime le mobilier scandinave. Mais pour ce qui concerne les espaces de vie, je préfère les designers espagnols. Ils ont un penchant particulier pour la simplicité et la poésie. J’apprécie particulièrement le style allemand pour le mobilier de bureau. Il est très fonctionnel. Le style vintage typique du Danemark est très plaisant et très populaire. Je l’utilise beaucoup lorsque je travaille avec des restaurants. Mais j’ai une préférence pour le design espagnol et allemand.

Vous êtes autodidacte, et vous n’avez jamais été employé dans une agence classique. En quoi vos méthodes et votre style diffèrent-ils de ceux des personnes formées en agence ?
Par exemple, je ne fais jamais de plan sur ordinateur. J’esquisse quelques plans à la main pour mes propres besoins, puis je passe directement à la phase de prototypage. Je travaille toujours à l’échelle réelle. Certains utilisent des plans en 3D, mais je trouve cela moins intéressant. Avec un prototype direct, vous voyez immédiatement si un élément est trop haut ou trop bas. Je suis convaincu que ce processus est beaucoup plus rapide. La création d’un modèle 3D prend du temps. Cela peut produire un résultat superbe à ce stade, mais apparaître étrange une fois le projet concrétisé. Parfois, on observe également le phénomène inverse.

« Prenons l’exemple d’une chaise. Elle se doit avant tout d’être fonctionnelle. Vous devez commencer par la rendre confortable, mais il faut également qu’elle soit robuste. Vous êtes un excellent designer si vous parvenez à associer tous ces aspects. »

Vous semblez privilégier une approche manuelle dans votre travail. Quel est le rôle de la technologie dans votre vie ?
Dans l’univers du design mobilier, je pense que la technologie peut être avantageuse pour l’industrie et la fabrication. Cependant, il est vrai que je préfère procéder de façon plus manuelle. J’aime écouter des disques vinyles. J’aime les processus analogiques. Je suis un peu vieux jeu pour certaines choses. J’utilise la technologie uniquement pour ce qui concerne l’électroménager : ma table de cuisson, mon lave-linge, quelques gadgets de cuisine… Mais il m’arrive également d’utiliser Spotify, par exemple.

Quelles sont vos influences dans votre vie professionnelle et votre vie personnelle ?
Vous allez me trouver ennuyeux… Si j’adore la nature, j’apprécie également les usines. Je m’intéresse aux procédés de fabrication et j’adore donc me rendre dans des usines. Lorsque je rencontre un nouveau client ou un nouveau fabricant, je demande toujours à voir les installations. Et je m’émerveille comme un enfant. Quand je découvre une machine que je ne connaissais pas, il m’arrive de demander si je peux travailler avec eux toute une journée pour visualiser l’ensemble du processus. J’y prends énormément de plaisir.

Privilégiez-vous la fonction ou l’esthétique ?
La fonction.

Pourquoi ?
Parce que ce qui est fonctionnel nous simplifie la vie. Bien sûr, nous devons pouvoir profiter d’environnements agréables à l’œil. Mais si vous vivez uniquement dans l’esthétique, vous n’aurez pas une vie normale. Vous passerez votre temps à tout réorganiser et réagencer.

Adoptez-vous la même approche pour la décoration d’intérieur ?
Oui, mais fonction et esthétique vont de pair. Prenons l’exemple d’une chaise. Elle se doit avant tout d’être fonctionnelle. Vous devez commencer par la rendre confortable, mais il faut également qu’elle soit robuste. Vous êtes un excellent designer si vous parvenez à associer tous ces aspects. De nombreuses chaises très agréables à l’œil sont malheureusement inconfortables. Pourtant, le propre d’une chaise est justement d’être confortable.

Qu’est-ce que la laideur pour vous ?
Dans le domaine du bâtiment et du mobilier, il faut faire preuve d’honnêteté et ne pas limiter sa vision à la tendance du moment. Un restaurant constitue toujours une sorte de scène. Pour les projets à plus long terme, notamment en ce qui concerne le mobilier, nous devons également adopter une réflexion à plus long terme. Les meubles avec lesquels je travaille sont très chers. Lorsque j’en achète un, j’en attends qu’il dure de nombreuses années. Tout doit avoir du sens. Pour moi, c’est primordial.

Comment cette réflexion s’applique-t-elle aux maisons ?
Exactement de la même façon. Si vous possédez une maison des années 1920, il est préférable d’en conserver le style. Il faut respecter sa structure et son histoire et éviter de transformer ses différentes pièces pour les inscrire dans une autre époque En matière de mobilier, vous pouvez vous permettre plus de liberté et jouer avec les différents styles. Toutes les époques ont leur charme propre.

Allan, merci de nous avoir ouvert les portes de cette maison unique et de nous avoir permis d’explorer votre univers professionnel.

Découvrez la Villa Altona et les projets d’aménagement intérieur d’Allan.

Site Web
L’innovation, par Siemens Électroménager

Innovation

Des technologies révolutionnaires si intuitives qu’elles vont transformer votre intérieur. Simplifiez votre quotidien et réinventez votre façon de vivre. Innovations Siemens : goûtez dès aujourd’hui au futur.

Service consommateurs Siemens

Service consommateurs Siemens

Découvrez d’innombrables manières de tirer le meilleur parti de vos appareils électroménagers Siemens, grâce au service consommateurs Siemens. Le centre d’assistance en ligne Siemens, qui fait partie du service consommateurs Siemens, vous permet de profiter de la meilleure assistance possible lorsque vous en avez besoin.

Home Connect

Siemens Home Connect vous permet non seulement de surveiller vos appareils électroménagers Siemens, mais également de les commander et de communiquer avec eux à tout moment, où que vous soyez.